Les préparatifs, Nestor, USA

Envoyer son combi aux Etats-Unis

17 juin 2015

Nous avons eu beaucoup de questions concernant le voyage de Nestor et son transit pour passer de l’autre coté de l’Atlantique. Voici comment nous avons fait pour envoyer le combi aux Etats-Unis (ou plus précisément au Canada).

traversee

Tout d’abord, nous tenons à dire que si vous envisagez un roadtrip outre-atlantique, envoyer votre propre véhicule là-bas n’est sans doute pas la solution la plus économique. Suivant la durée de votre voyage, vous pouvez louer un van sur place, où en acheter un que vous revendez en partant ou que vous emportez avec vous en France à la fin des vacances. Quand est née l’idée de ce roadtrip, la question ne s’est même pas posée, pour nous c’était avec Nestor ou rien.

Déterminer un point de départ

Il a alors fallu savoir comment l’envoyer aux USA. Pour commencer, nous avons donc dû déterminer où commencer le voyage. Si l’itinéraire n’était (et n’est toujours) pas fixé, au regard de nos dates, nous avons décidé de commencer par le nord-est du continent pour profiter au maximum de l’été.

Le choix d’arriver au Canada fait suite à nos échanges avec Seb du blog Le RoadTrip, qui lui était passé par New-York lors et nous l’a déconseillé à cause des lourdeurs administratives et de complications avec les douaniers. Restait à trouver comment y aller.

Comparer les modes de transport

Monsieur a passé pas mal de temps sur internet pour trouver la meilleure solution. Concernant le transit en lui même, vous avez deux options : le container ou le navire roulier (ro-ro). Nous ne nous attardons pas mais pour en savoir plus sur ces deux modes de traversée, nous vous conseillons la lecture du super article des 4 farfelus sur le sujet.

Pour commencer, nous avons contacté les sociétés Vintage Autohaus et Cloverwest, spécialisées dans les imports de combi et américaines. Malheureusement, s’ils sont familiers des transits vers ou au départ de la côte Ouest des Etats-Unis, ils ne pouvaient pas faire grand choses pour nous qui voulions débuter au Canada.

Nous avons alors cherché du côté des sociétés de transport maritime. Idéalement, nous aurions aimé que Nestor parte de Saint-Nazaire mais les devis reçus étaient chers (il faut compter 2600 euros pour St Nazaire-Montréal en container avec la société Long-cours transport maritime). Avec la même société, en navire roulier (comme un ferry), le prix est moindre mais il y a moins de choix dans la destination (2000 euros pour Le Havre-Halifax).ACL

Toujours à la recherche de la meilleur affaire, Monsieur est tombé sur le site d’une société Allemande : SeaBridge, spécialisée dans l’organisation d’envoi de camping-car vers les Etats-Unis et le Canada (New-York, Baltimore, etc.) en RO-RO.

Le devis reçu étant plus bas que les précédents (1700 euros pour Anvers-Halifax sans compter l’assurance), nous avons réservé la traversé (minimum 3 semaines avant). Les formalités sont simples, il faut juste envoyer une photocopie de la carte grise et de l’assurance.

Se rendre à Anvers

L’étape suivante fut d’amener Nestor à Anvers. 850 Kilomètres en deux jours, le tout en évitant les péages. Au programme de ce « road-trip avant le road-trip » pour Monsieur : McDo, bières, pizza, films, une nuit en Normandie et une autre en Belgique.

Tote-Bag-Combi_3

Déposer son véhicule

S’il est autorisé de laisser du matériel dans les meubles (à nos risques et périls car l’assurance ne couvre pas les vols dans le combi), il ne faut rien laisser trainer dans le combi. Pas de valises ou de boîtes, seul le coffre de toit est OK.

Bien entendu, il faut vidanger l’eau et surtout le gaz. Cette étape est la plus compliquée.  En effet,  la vanne du réservoir GPL givre sous l’effet de la décompression du gaz, ce qui l’empêche de sortir. Au bout de plusieurs essais (en 3 heures) la bonbonne semblait vide…

Il est également nécessaire que le combi soit propre : pas de boue sur les roues ou sous le véhicule, etc.

Le port d’Anvers est immense. GPS obligatoire pour vous y retrouver ! Contrairement a ce qui était indiqué sur les papiers, pensez à passer par le bureau du port avec la carte grise et le numéro de réservation du transitaire avant d’aller sur le quai de chargement.

Une fois sur le quai, les dockers ont pris les mesures de Nestor, vérifié la propreté et ils se sont assurés que le van soit bien vide.

Nestor-Anvers-1

Monsieur a ensuite commandé un taxi pour l’aéroport d’Anvers, et c’est non sans une pointe de stress qu’il a dit au revoir à Nestor à travers la vitre de la voiture…

Nestor is gone ! We let it in Antwerpen and will get it back in Halifax, Canada !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser !

6 Commentaires

  • GALVAN 1 juillet 2016 at 22 h 49 min

    Bonjour! Quelle belle expèrience. Question: Comment avez vous assurer Nestor aux USA lors de votre voyage svp? Merci

    • Nestor 4 juillet 2016 at 11 h 10 min

      Bonjour,

      En ce qui concerne l’assurance, malheureusement malgré de nombreuses recherches et démarches, nous n’avons pas trouvé de solution satisfaisante…
      Nous étions restés sur notre assurance Française qui nous couvrait 3 mois après notre départ de France, et comme nous sommes retournés une semaine en France au milieu du trip, nous en avons déduit que cela pouvait relancer la machine (mais on est pas surs à 100%, on pris le risque…).
      Nous n’avions pas trouvé autre chose car c’est compliqué quand le véhicule est à la fois un véhicule de collection et un camping car. On avait trouvé des trucs dans les 2000 dollars pour les 3 mois qui nous restaient…Donc on a pas donné suite.
      On nous a parlé de Blue sky RV insurance sinon.
      Si vous finissez par trouver, ça nous intéresserait de savoir d’ailleurs ! Vous n’êtes pas les seuls a nous avoir posé la question ces derniers jours donc si on a un peu de contenu/matière, on fera peut-être un article sur le blog si ca peut aider.

      PS : au cas ou votre question soit plus large que l’assurance voiture, pour nous niveau santé et rapatriement, etc. nous avions opté pour Chapka dont on parle ici : http://www.lesaventuresdenestor.com/assurance-voyage-usa/

  • SAM 1 septembre 2016 at 19 h 47 min

    Bonjour,

    Quel site bien fait, avec des bons conseils!

    Nous prévoyons un voyage à travers le continent américain (Canada-Argentine) début 2017 à bord d’un Westfalia T3 et nous sommes donc à la recherche de la meilleure solution pour faire traverser notre van.

    Vous parlez de 1700€ pour Anvers-Hallifax en dehors des frais d’assurance. Pouvez-vous nous dire quel à été le coût total de la traversée? Vous n’avez pas eu de problèmes à la douane au Canada (nettoyage du van, etc.)?

    Merci pour votre réponse, et encore bravo pour votre site!

    Sam

  • BORNICHE 27 septembre 2016 at 18 h 41 min

    Bonjour, avec ma copine, nous voulons vivre la même expérience que vous avec notre T4. Je voulais savoir question homologation au norme canadienne vous avez été embêter ou c’est pas nécessaire ? Et concernant le diesel, vous avez pu observer si c’était facile a trouver au USA ?

    Merci pour votre réponse et votre expérience!!

    Olivier

  • Une question ? Une remarque ? Un compliment ? Laissez-nous un commentaire !