Bricolage, Nestor

La panne de Noël

22 janvier 2014

En guise de cadeau de Noël, Nestor nous a fait deux pannes… Voici la 1ère, liée à la pompe à essence du combi…

Lors des dernières vacances, Nestor s’est transformé en hotte du père Noël. Il a vaillamment affronté les 4h30 de route qui séparent Monsieur et Mlle du nord Cotentin dont ils sont originaires pour apporter la montagne de cadeaux accumulés. L’occasion également, de présenter Nestor à la famille et aux amis.

pompe-essence-combi_7

S’il a passé une grande partie de la semaine au chaud dans le garage des parents de Monsieur, Nestor est resté un après-midi sous une pluie battante (et des averses de grêle, ceux qui nous suivent sur Facebook sont déjà au courant).

Au moment de repartir, Nestor nous a donné un premier avertissement de ce qui allait se passer… un bon gros ratatouillage (Mlle est assez sceptique sur le terme mais bon…) à quelques mètres de la maison. Disons qu’il a « pédalé dans la semoule » avant de finalement redémarrer.

Le lendemain, jour de Noël, Nestor nous a fait le coup de la double panne !

  • Panne n°1 : un faux départ dû au démarreur. Monsieur et son frère ont poussé Nestor pour l’aider à démarrer (article à venir).
  • Panne n°2 : 200m plus loin, Nestor a recommencé à « ratatouiller ». Monsieur a dû s’arrêter le long du trottoir pour finalement… ne pas repartir.

pompe-essenceLe diagnostic n’est pas long à faire : la pompe à essence, récemment replacée sous le châssis pour éviter tout risque de fuite (et donc d’incendie) dans la baie moteur où elle avait été installée par le précédent garagiste (…) n’émet plus aucun bruit au contact et se met à chauffer.

Il s’avère que ce modèle de pompe (voir photo) n’est pas des plus fiables. Elle a donc été noyée par les litres d’eau qui sont tombés sur la Normandie…

Une pompe de meilleure réputation (Pieburg) est commandée en urgence sur Serial Kombi.

Le sauvetage

En attendant, pas question de laisser Nestor au milieu d’une rue passante… la décision est donc prise de remorquer le malade avec le 4*4 Samouraï (vintage lui aussi) du papa de Mlle.

Fin d’après-midi, un 25 décembre, le père et le beau-frère de Mlle sont donc venus nous porter secours.

Remorquer un combi, sous la pluie, avec un 4*4 bien usé, une barre de remorquage auquel il manque une goupille de sécurité, deux ou trois cordes et des tendeurs fut une expérience… Intéressante!

pompe-essence-combi_6

pompe-essence-combi_5

pompe-essence-combi_4

Surtout quand le véhicule venu pour remorquer cale lui aussi et ne redémarre pas, le tout au milieu d’un croisement !

Obligés de décrocher Nestor, de démarrer le Samouraï en le poussant (toujours au milieu du croisement et sous la pluie) de raccrocher Nestor puis de faire la route tout en restant concentrés pour ne pas caler!

La journée s’achève avec un Nestor à l’abri dans le hangar de l’association des pêcheurs plaisanciers, dont le papa de Mlle est président.

pompe-essence-combi_2

La réparation

Deux jours plus tard, la pompe arrive et c’est Monsieur Guy le père de Mlle qui se colle sous le combi pour faire le remplacement et se prendre la douche au sans plomb…

pompe-essence-combi_1

Merci à lui :)

Ces articles pourraient aussi vous intéresser !

2 Commentaires

Une question ? Une remarque ? Un compliment ? Laissez-nous un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.